Thursday, 19 October 2017 | Login
×

Error

Cannot retrive forecast data in module "mod_sp_weather".

Socoda : Paulin Mukendi promet de remettre de l’ordre !

Socoda : Paulin Mukendi promet de remettre de l’ordre !

Les artistes, musiciens, comédiens, peintres, veuves ainsi que les orphelins des artistes ont pris d’assaut le vendredi, 28 novembre dernier, dans la matinée, le siège de la Société Congolaise des droits d’auteur et droits voisins «Socoda», dans la commune de la Gombe. 

Tous, unis autour d’un idéal commun, ont organisé une opération baptisée ‘’ Watelé’’. Celle-ci a consisté à éjecter le Comité de gestion jusqu’ici dirigé par l’artiste musicien Blaise Bula, patron de ‘‘Pondération 8’’. Il est reproché à Bula et son équipe, la mauvaise gestion, le détournement de fonds et  l’incompétence. S’appuyant sur l’article 21 alinéa 4 des statuts de la Socoda, la démarche visait un but, celui d’installer le Conseil administratif provisoire, sous la houlette de M. Paulin Mukendi. Investit à titre intérimaire, Mukendi Paulin s’est exprimé en ces termes : « Au nom de tous les membres associés de notre Société congolaise des droits d’auteur, je vous promets que le travail à faire consiste à remettre de l’ordre dans la maison qui avait pris le feu».

Par ailleurs, il a fait savoir que la crise qui prévaut au sein de cette association mérite de trouver des solutions idoines, pour une issue de sortie.

Quant à la suite, il a indiqué que l’opinion sera fixée sur le programme qui sera arrêté de concert avec les autres sociétaires. Son combat, a-t-il indiqué, est de mettre fin à l’anarchie et à l’hémorragie financière qui ronge la Socoda. En outre, le nouveau chef de file de cette structure conseille à ses pairs de ne pas agir en désordre, parce que leur mission consiste à baliser le chemin pour l’avenir de la Socoda. Sans nul doute, il est convaincu que la Socoda doit renaître pour répondre à la vision de Chef de l’Etat sur la révolution de la modernité.

Fait insolite, l’un des administrateurs de l’équipe sortante, Aimé Nkanu, chargé de la musique chrétienne, a été empêché d’accéder dans les installations de la Socoda. Il a échappé de justesse à une brimade. Il n’a eu la vie sauve que grâce à l’intervention de Shaka Kongo, Président de l’Ong « Artiste en danger », présent sur le lieu. 

Jimmy Biata

About Author